Biographies

Jean-Luc BOU est un homme politique français, il est élu conseiller municipal communiste de la ville de Sète.

DSC_9109Fils d’un ouvrier plâtrier carreleur et d’une mère qui est alors serveuse dans le restaurant familial de ses parents.

La famille vit surtout dans le café familial qui est un lieu extraordinaire de rencontres et d’ouverture. Un jeune frère, Guillaume, décédé en 1985.

Jean-Luc BOU est marié à la Sétoise Catherine POVEDA  professeur agrégée de Portugais, il est père de deux filles: Jordane  et Barbara  et grand-père d’une petite Mélinée née en 2015.

Pur produit de l’école de la République:

  • Maternelle et primaire à l’école publique de Rieupeyroux.
  • Collège public de Rieupeyroux, lycée public de Villefranche de Rouergue (Bac B mention AB en 1976),
  • Étudiant (boursier) à l’Institut d’études politiques (IEP) de Toulouse puis À L’université de Toulouse le Mirail en Histoire (étudiant salarié), tout en étant surveillant d’externat au collège public de Rieupeyroux de 1978 à 1982.

Jean-Luc BOU est Professeur de lycée professionnel en Lettres-Histoire à Tourcoing et Roubaix de 1982 à 1994; puis au lycée Joliot-Curie de Sète depuis 1994.
Ce sont  depuis plus de 20 ans près de 2000 jeunes Sétoises et Sétois qui ont pu apprécier les compétences professionnelles et les qualités humaines de Jean-Luc Bou. Élèves qu’il a, avec ses collègues, emmenés sur les lieux d’histoire et de culture partout en Europe, mais aussi sur les chemins de la mémoire de Sétois combattants de la liberté depuis l’Ebre jusqu’à Mauthausen en passant par Dachau.

Jean-Luc BOU est également formateur. Auteur ou co-auteur de quatre ouvrages de pédagogie sur l’enseignement de l’histoire et géographie en LP.

Une Activité syndicale importante et dense depuis la première année de travail dans l’éducation: délégué du personnel, nombreux projets pédagogiques, responsable syndical départemental et régional au SGEN-CFDT jusqu’en 2003 puis au SDEN-CGT depuis.
Membre des commissions des unions locales CFDT puis CGT, très impliqué dans la défense des marins et plus particulièrement dans la solidarité avec des équipages de marins abandonnés dans le port de Sète, également impliqué dans la vie des quartiers de sa ville, du Pont Levis aux Métairies, et  c’est tout naturellement qu’il a rejoint l’équipe de François Liberti en 2008.

Jean-Luc BOU  est membre du parti communiste depuis 2007 année de l’élection de Sarkozy ou il comprend l’importance d’un engagement politique populaire.

Il est élu conseiller municipal d’opposition depuis 2008 (deuxième mandat).

Il est candidat aux élections régionales de 2015 sur la liste: « Nouveau monde ».

Désigné par les trois sections du PCF de la VII° circonscription de l’Hérault pour être candidat aux législatives de 2017 sous la bannière: « Unis pour l’Humain d’abord« .

Sportif également, il fut en 1976 champion de l’Aveyron de football.

___________________________________________________________________

Sylvie Loubet, 68 ans, bessanaise d’origine, je suis retraitée de l’enseignement.

DSC_9086Institutrice en terre agathoise à l’école Jules Ferry d’Agde pendant 11 ans, j’ai assuré aussi des directions d’école à Pinet, Cazouls – les Béziers et en temps que directrice entièrement déchargée à Vias.

Au sein de l’Éducation Nationale, je n’ai eu de cesse de défendre le service public, ses enjeux, ses objectifs essentiels: lire, écrire et compter, ses conditions de travail

J’ai œuvré sans relâche dans les associations amies de l’école que sont l’USEP pour le sport, l’OCCE et la Coopérative des Enseignants pour la pratique de classe. Les directions d’école m’ont permis de fédérer les enseignants, de former de véritables équipes qui ont su faire primer le collectif à l’écoute de chaque élève.

N’étant membre d’aucune formation politique, j’appartiens à la société civile.

Citoyenne, je suis une femme de gauche qui porte avec force ses convictions, qui s’engage pleinement, qui a toujours lutté contre les inégalités pour un mieux vivre ensemble.

J’ai par deux fois, conduit une liste aux élections municipales de Bessan. Dernièrement, en 2014, une liste de gauche plurielle.

Je suis inscrite dans le tissu associatif de mon village et à l’initiative de projets permettant au-delà des découvertes culturelles ou sportives, de rassembler les associations, les habitants entre eux.

En conclusion, toutes mes actions et prises de décision sont tournées vers les autres: l’HUMAIN d’ABORD. C’est pourquoi je rejoins Jean-Luc Bou pour gagner ces élections législatives sur la 7ème circonscription.